skip to Main Content

Renforcer la joie

14 pratiquants ont reçu les préceptes lors de la cérémonie du Jukai au centre Zen de Rixensart ! Pour moi, c’était une première pour tant de personnes.

La méditation zen, n’est pas seulement une technique de pleine conscience. Elle a une profonde dimension spirituelle (et donc humaine). Cela remonte au Bouddha Shakyamuni (il y a 2600 ans) qui a introduit cette cérémonie. La cérémonie du jukai – recevoir les préceptes et prendre refuge dans les trois joyaux que sont le Bouddha, le Dharma et la Sangha – est toujours ancrée dans cette tradition aujourd’hui.

Ces préceptes, qui ne sont ni des interdits ni des commandements, sont des lignes directrices éthiques, des instructions que nous devons faire nôtres lorsque nous pratiquons la voie du Bouddha. Les préceptes sont donc une pratique étroitement liée au zazen lui-même ! Ceux qui pratiquent le jukai peuvent se dire « enfants de Bouddha ». C’est le premier pas sur la voie de Bouddha.

Jukai nous rend responsables et donc adultes dans la pratique : c’est l’art concret de vivre selon le Dharma.

Selon les mots de Spinoza, le jukai augmente notre capacité à se comporter sur la voie du Bouddha, et accroît ainsi la joie de la pratique.

Konrad Kosan

"Le zen c'est l'art de danser avec toutes les choses."

Back To Top